L'accordeur : un petit film mais du grand cinéma

Publié le par jeremienade

Adrien est un jeune pianiste qui a tout arrêté pour devenir accordeur de piano après avoir raté un concours. Pour obtenir la bienveillance de ses clients et pénétrer leur intimité, il décide de se faire passer pour un aveugle jusqu'au jour où il est témoin de quelque chose qu'il n'aurait jamais dû voir.

César du meilleur court métrage et nommé aux Lutins du court métrage, L'accordeur marque les débuts d'Olivier Treiner dans le cinéma et quel début ! Le réalisateur livre un thriller intelligent et surprenant porté par d'excellents acteurs. Le scénario simple et efficace interpelle dès les premières secondes. Le rythme est excellent, les 13 minutes sont parfaitement utilisées, ce n'est ni trop long, ni trop court (c'est souvent le problème des court métrages, la frustration d'une histoire trop brève qu'on aurait aimé voir se prolonger plus longtemps). Enfin L'accordeur se termine en beauté sur un climax intéressant qui s'interroge sur le pouvoir de la musique. Un petit film qui a tout d'un grand et que vous pouvez retrouver sur le site monfilm.com.

L'accordeur d'Olivier Treiner, ma note : 16/20.

Publié dans Critiques

Commenter cet article